Si beaucoup de sens uniques ont déjà été convertis en sens uniques limités (SUL), nombreux sont ceux qui ne sont toujours pas ouverts au contresens cyclable alors que les conditions requises sont pourtant réunies.

SUL à Bruxelles

Voici un modèle de courrier à envoyer à votre administration communale (bourgmestre ou échevin de la Mobilité) afin de réclamer la mise en SUL d’un ou plusieurs sens uniques.

 


Courrier

Madame/Monsieur,

Les sens uniques limités (SUL) existent déjà depuis plus de 10 ans dans de nombreuses villes belges. L’expérience démontre que la circulation des différents usagers s’y déroule sans encombre et que les accidents impliquant des cyclistes y sont même moins fréquents, ainsi que le confirme l’IBSR.

Les contresens cyclables permettent aux cyclistes d’éviter :

  • des détours (encore plus gênants à vélo qu’en voiture, puisqu’ils imposent un effort physique supplémentaire),
  • dans certains cas, des rues ou des carrefours dangereux.

En outre, le cycliste à contresens bénéficie des avantages de sécurité suivants :

  • il peut établir un contact visuel avec l’automobiliste et contrôle donc mieux la situation que lorsqu’il roule dans le même sens que celui-ci ;
  • le conducteur de la voiture est assis du côté où s’effectue le croisement. Plus proche du cycliste que lors d’un dépassement, il évaluera plus facilement l’espace nécessaire dans une rue étroite ;
  • en cas d’accident dû à l’ouverture intempestive d’une portière, les conséquences pour le cycliste seront souvent moins graves que lorsqu’il roule dans le sens du trafic ;
  • il est plus facile pour le cycliste qui circule à contresens d’effectuer une éventuelle manœuvre d’évitement.

Depuis le 1er juillet 2004 (arrêté ministériel du 18 décembre 2002), les sens uniques doivent obligatoirement être ouverts à la circulation des cyclistes à contresens quand :

  • la vitesse maximale autorisée ne dépasse pas 50 km/h
  • la largeur libre de la chaussée est d’au moins 3 mètres (mais on peut les ouvrir aussi à partir de 2,6 m)
  • il n’y a pas de raison de sécurité impérative qui s’y oppose (et qui ne puisse être corrigée par un aménagement).

Ces conditions me semblent réunies dans les rues suivantes de notre commune : ………..

Je vous demande donc de faire placer par vos services les signaux règlementaires M2 (sous le C1 de sens interdit) et M4 (sous le F19 de sens unique), complétés éventuellement d’un marquage au sol dans les entrées/sorties/tournants de cette rue.

 Vous trouverez joint à ce courrier une brochure éditée par l’IBSR qui indique comment faire ces aménagements de sens uniques en toute sécurité.

En vous remerciant de votre bonne volonté pour faire progresser l’usage du vélo dans notre commune, je vous prie de recevoir, Madame/Monsieur, mes salutations respectueuses.

Signature


À joindre à votre courrier

N’hésitez pas à joindre à votre courrier les documents ci-dessous:

Sécurité des cyclistes et sens unique limité (IBSR, Via Secura n°89)

 SUL: brochure à l'attention des gestionnaires de voiries (IBSR)


À qui adresser votre courrier ?

► Coordonnées des bourgmestres et échevins des communes wallonnes et bruxelloises
► Pour les voiries régionales en Wallonie (identifiées par un numéro Nxx) : à la Direction des routes régionales de votre région (avec copie à votre administration communale).

À découvrir aussi...

Mise en œuvre des SUL : état des lieux - 2010

8475 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ