Bonne nouvelle pour tous les travailleurs qui profitent d'une indemnité pour leurs déplacements à vélo entre leur domicile et leur lieu de travail : le montant de l'exonération fiscale est désormais de 0,23€/km.

Tirelire Vélo

Les employeurs ont la possibilité de défrayer leurs employés pour les déplacements domicile-travail effectués à vélo. Le montant de l'exonération fiscale de cette "prime vélo" vient d'être portée à 0,23 €/km (exercice d'imposition 2018 - revenus 2017). Une excellente nouvelle pour tous ceux qui bénéficient de cet avantage.

Cette prime est également accordée aux speed pedelecs (vélos électriques rapides), à partir du 1er janvier 2017. En outre, les employeurs qui mettront à disposition un vélo speed pedelec pourront également bénéficier d'une déductibilité de 120% à l'impôt des sociétés. Une revendication portée par le GRACQ qui a porté ses fruits.

Le GRACQ continue par ailleurs de plaider pour que l'indemnité vélo, laissée à la discrétion de l'employeur, devienne une obligation. Car c'est un fait : bénéficier d'une telle "prime" encourage fortement les travailleurs à enfourcher leur bicyclette, comme le démontre le dernier diagnostic du SPF Mobilité. Avec tous les avantages que cela comporte sur la santé, la mobilité, l'environnement, l'économie... 

Florine Cuignet

 

 

9894 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ