Le GRACQ et le Fietsersbond se sont rendus ce vendredi au cabinet du Ministre François Bellot pour y déposer une pétition de 5.240 signatures demandant que l'on accole des pistes cyclables aux lignes SNCB 124 (Nivelles-Bruxelles) et 161 (Ottignies-Bruxelles), qui sont deux liaisons importantes du plan « RER Vélo » visant à doter Bruxelles de liaisons cyclables rapides et sécurisées depuis sa périphérie.

Alors que les chantiers RER sur ces deux lignes brabançonnes sont aujourd'hui à l'arrêt pour une période indéterminée, leurs voiries de service asphaltées inutilisées constituent une formidable opportunité pour la mise en œuvre de liaisons cyclables rapides vers Bruxelles.

Atout supplémentaire : la Région wallonne, ainsi que la Région bruxelloise et les Provinces du Brabant wallon et flamand sont prêtes à financer une clôture de sécurité de plus de 20 km pour créer un cheminement cyclo-piéton séparé des voies ferrées en service entre Ottignies et Bruxelles, dans le cas où les travaux du RER ne redémarreraient pas rapidement. Il n’en coûterait donc rien à l’Etat fédéral ni à Infrabel. De plus, le coût estimé de ce chantier (300.000 €) est faible en regard de l’utilité sociale d’une voie cyclo-piétonne express qui serait disponible au minimum cinq ans.

Nous déplorons que le Ministre fédéral de la mobilité refuse toujours de lancer une étude de faisabilité pour avancer sur ce projet. Les associations cyclistes regrettent ce blocage de principe et demandent plus de souplesse et de vision au gouvernement fédéral, qui ne doit pas réfléchir uniquement en terme de transit ferroviaire mais aussi faciliter la vie des navetteurs à vélo vers la capitale.

RER Vélo (Profondsart)

Les associations cyclistes ont également plaidé pour que l’on facilite la construction de pistes cyclables le long de certaines voies ferrées à Molenbeek, Schaerbeek, Uccle, qui s’avèrent importantes pour l'avancement du réseau complet « RER Vélo ». Des espaces existent sur les lignes 26, 28, 36, 50 et les études techniques doivent commencer.

Nous rappelons que depuis 2012 le « RER Vélo » est un projet officiel des Régions bruxelloise et flamande, ainsi que de la Province du Brabant flamand. Pour sa réussite il nécessite le soutien actif d'Infrabel et du Ministre de la Mobilité. M. Bellot, mettons donc les cyclistes sur la bonne voie !

Contact GRACQ : Luc Goffinet

Contact Fietsersbond : Roel De Cleen 

Plus d'info

8343 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ