À l'occasion du passage en Belgique du Tour de France, le GRACQ se joint à la campagne de sensibilisation menée pour un meilleur partage de la route. Une façon de rappeler certaines règles du code de la route, mais surtout d'insister sur la notion de courtoisie qui doit prévaloir chez tous les usagers.

L’an dernier, le nombre d’accidents entre un automobiliste et un cycliste a augmenté de 3% par rapport à 2015. Le passage du Tour de France dans notre pays est donc l’occasion pour l’IBSR, le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot, le GRACQ et la ville de Verviers de rappeler quelques règles de bonne entente entre cyclistes et automobilistes. 

la_route_se_partage

En 2016, un peu moins de 6000 accidents corporels ont impliqué un cycliste et un automobiliste en Belgique, soit 16 par jour. Entre les deux catégories d’usagers, les relations sont parfois tendues. Une enquête réalisée par l’IBSR l’an dernier montre quelles sont les principales sources d’irritation de part et d’autre.

Réponses des cyclistes à la question : "Quel comportement des automobilistes vous irrite le plus ?"

  1. Ouvrir la portière sans faire attention : 52%
  2. Se garer sur une piste cyclable : 47%
  3. Rouler trop près du cycliste : 36%

Réponses des automobilistes à la question : "Quel comportement des cyclistes vous irrite le plus ?"

  1. Circuler dans l’obscurité sans éclairage : 51%
  2. Rouler sur la chaussée alors qu’il y a une piste cyclable : 47%
  3. Rouler à deux de front : 37%

Conclusion

"On ne prend pas la route, on la partage" : le passage du Tour de France en Belgique est l’occasion idéale de rappeler aux automobilistes et aux cyclistes que tous les usagers de la route ont des droits mais aussi des obligations. Le respect mutuel fait partie de ces obligations. Adopter un comportement courtois et respectueux contribuera à l’amélioration de la convivialité dans la circulation mais également de la sécurité routière. Bref, tout le monde en sortira gagnant.

Plus d'infos

9441 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ